Bersalis, la bière qui fait vivre la brasserie Oud Beersel

Beersel, 2005-11-25

Roland & Gert, tous deux issus du « Pajottenland » commercialisent leur nouvelle bière « Bersalis ». Grâce au lancement de cette bière la brasserie du lambic Oud Beersel voit à nouveau le jour. Bersalis doit littéralement faire vivre la brasserie. En effet, les revenus qu’elle générera seront utilisés au redémarrage de la production du lambic.

Début 2003, Roland et Gert ont œuvré ensemble afin de sauver la brasserie du lambic Oud Beersel.

La brasserie, en manque de succession, avait été fermée à une période où le secteur était fortement mis sous pression. Durant cette période on faisait grand bruit autour de la sécurité alimentaire et la pression mise sur les brasseries de lambic devenait insupportable. Le secteur du lambic, les associations de bières, la politique, et un grand nombre d’amateurs de bière se sont engagés à protéger le secteur. A ce moment-là, Roland et Gert sont volontairement restés à l’arrière plan pour se concentrer sur la survie de la brasserie Oud Beersel.

Leur amour pour le lambic a émergé lors de leur jeunesse. Gert, originaire de Leeuw-Saint-Pierre, pouvait régulièrement savourer une Vieille Gueuze ou une Vieille Kriek de sa cave sur lesquelles les couches de poussière recouvraient le trait de craie. Roland, un ketje de Molenbeek armé au fil des années d’un pilon et de morceaux de sucre, était souvent en contact avec le lambic et la Vieille Gueuze et la relation a toujours été réciproque.

En tant qu’amateurs du caractère prononcé de la Vieille Gueuze et de la Vieille Kriek d’Oud Beersel, ils ont été touchés par la fermeture de la brasserie Oud Beersel. Ils ne sont pas restés les bras croisés et ont pris contact avec le propriétaire de la Brasserie de l’époque, Henri Vandervelden. A l’issue des premiers contacts, ils ont décidé de reprendre la brasserie et d’apprendre le métier de brasseur. Pendant deux ans ils ont suivi des cours de brasserie, de maltage et de fermentation à la CTL de Gand et ont assimilé le savoir-faire d’Henri.

Les voilà fins prêts à dévoiler leur première bière. Cette triple porte le nom de Bersalis, faisant référence au début de la riche histoire de Beersel en 847, ainsi qu’au Pajottenland, à Bruxelles et au Brabant. Les Seigneurs de Beersel ont toujours joué un rôle prépondérant dans l’histoire de Bruxelles en tant qu’Echevins, « Drossaard », Membres de la Toison d’Or,…